Présenté avec
Évaluation des solutions

2020 Mission Billion Challenge: WURI West Africa Prize

How can informal sector workers in West Africa more easily participate in social protection programs?

Les Soumissions sont Clôturées

Aperçu

Comment Les Travailleurs Du Secteur Informel En Afrique De L'ouest Peuvent-Ils Plus Facilement Participer Aux Programmes De Protection Sociale ?


Le Prix « Mission Billion », édition Afrique de l’Ouest cherche des solutions durables, basées sur la technologie, qui facilitent les contributions transfrontalières des travailleurs du secteur informel en Afrique de l'Ouest aux programmes d'assurance sociale, tels que les pensions et les comptes d'épargne.

Voici quelques exemples d'innovations similaires :


Le secteur informel en Afrique de l'Ouest est l’un des principaux moteurs d'activité économique. En Afrique subsaharienne, 89 pour cent des employées femmes travaillent dans le secteur informel, qui représente 80 pour cent de l'emploi total de la région et 55 pour cent du PIB. Les revenus irréguliers et faibles des travailleurs du secteur informel les rendent particulièrement vulnérables aux chocs économiques, notamment la pandémie COVID-19, les épidémies de criquets ou le déplacement forcé. 

Les travailleurs du secteur informel sont souvent exclus des programmes de protection sociale existants. Souvent, ils ne sont pas assez pauvres pour être éligible au filet de sécurité sociale et, étant en dehors de l'économie officielle, ils sont aussi inéligibles aux programmes d'assurance sociale mandatés pour le secteur formel. Ils constituent ainsi le « segment manquant ». Les emplois informels sont souvent migratoires y compris à travers les frontières. Et bien que le secteur englobe une variété de professions à différents niveaux de compétences et de revenus, de nombreux travailleurs ne sont pas instruits en matière financière, numérique ou autre.

Les programmes d'assurance sociale tels que l'assurance-chômage et les comptes d'épargne retraite sont des instruments essentiels pour protéger ces communautés, en particulier en période de crise. Augmenter la participation aux régimes d'assurance sociale flexibles, adaptés aux besoins des travailleurs du secteur informel, permettrait aux gouvernements de préserver leurs moyens de subsistance et de renforcer la résistance aux chocs futurs.

La croissance rapide de l'innovation numérique en Afrique permet de réimaginer la manière dont l'assurance sociale est fournie, en étendant la couverture au « segment manquant » en facilitant et en augmentant les inscriptions et les contributions aux programmes d'épargne. Un critère clé de réussite des solutions est leur capacité à être mise à échelle, et donc réduire les coûts à long terme pour que les solutions soient viables.

Grâce au Programme d'identification unique pour l'intégration régionale et l'inclusion (WURI) en Afrique de l'Ouest, et financé par l'initiative ID4D, le programme Rapid Social Response (RSR) et l'initiative Disruptive Technologies for Development (DT4D), la Banque mondiale a lancé le prix Mission Billion Challenge Afrique de l’Ouest pour faire émerger des solutions technologiques qui puissent renforcer les systèmes d'assurance sociale au niveau régional. 

Afin d’inclure le secteur informel dans les programmes de protection sociale, il sera nécessaire de construire des plateformes numériques qui tirent parti d'une identification unique et interopérable au niveau régional, de paiements « gouvernement à personne » (G2P), de systèmes d'information et de gestion et de technologie mobile pour permettre une nouvelle approche.. Nous recherchons des solutions innovantes qui facilitent les cotisations et les paiements des travailleurs du secteur informel en :

  • Déployant des caractéristiques qui favorisent la continuité des cotisations des travailleurs du secteur informel aux programmes d'assurance sociale, en intégrant des outils comportementaux qui incitent et encouragent l'épargne financière, la transparence et la responsabilité.
  • Déployant des fonctionnalités qui encouragent les cotisations quel que soit le niveau d'alphabétisation et de numératie, y compris dans des contextes où la couverture internet est limitée.
  • Déployant des fonctionnalités utilisant des systèmes d'identification de base interopérables au niveau régional, accessibles par-delà les frontières, les opérateurs, et les langues, permettant ainsi aux travailleurs de recevoir des services et de verser ou de retirer des cotisations, indépendamment de leur origine ou de leur lieu de résidence.

À cette fin, nous avons lancé le Prix « Mission Billion », édition Afrique de l’Ouest. Les gagnants du Mission Billion Challenge recevront un prix total de 150 000 dollars des États-Unis, participer à un événement de haut niveau à la Banque mondiale et pourront bénéficier du mentorat et du soutien d’experts en développement de Google.

    Back
to Top